2016, l’économie mondiale sous tension ?

Faiblesse de l’or noir, augmentation de la volatilité en bourse, dégradation de l’économie chinoise, risques géopolitiques forts, l’inquiétude est de mise pour cette année 2016.

 

Légère amélioration pour la Zone Euro
mais ralentissement pour les États-Unis et le Royaume-Uni

 

Les États-Unis et le Royaume-Uni ont affiché de meilleures performances que celles de la Zone Euro en 2015 mais les incertitudes politiques pèsent pour ces deux pays en 2016, année marquée par les élections américaine et surtout le risque de Brexit.

La croissance devrait continuer de se raffermir en Zone Euro en 2016 tirée par la consommation et l’investissement. Un euro faible face au dollar ainsi que la faiblesse du coût du baril favoriseront cette embellie. En France, la croissance devrait être plus dynamique pour atteindre +1,4%.

croissance 2016

La dégringolade continue pour les pays émergents

 

Les BRICS ne sont plus en forte croissance. Le Brésil en récession sera toujours dans une situation économique et politique difficile. La Russie restera affectée par la faiblesse des prix du pétrole et les sanctions économiques liées à la crise ukrainienne. L’Inde tire son épingle du jeu avec une croissance soutenue et stable grâce à la faiblesse du prix des matières premières et aux réformes. En Chine, le ralentissement devrait se poursuivre, les déséquilibres structurels de l’économie chinoise continuant de peser sur ses entreprises Enfin la croissance de l’Afrique du Sud pourrait se rapprocher de zéro.

Les grands enjeux 2016

 

Les économistes du groupe Coface font le tour des risques pays pour cette nouvelle année et se penchent plus particulièrement sur les entreprises des pays émergents, les nouveaux subprimes de l’économie mondiale ? Et sur le renouveau du paysage politique en Amérique latine, quels changements à attendre pour la région ?

 

TELECHARGER le PANORAMA « Baromètre risque pays Les grands enjeux 2016 » sur le site de La Coface

TELECHARGER la mise à jour des Perspectives de l’économie mondiale, « Atonie de la demande, dégradation des perspectives », sur le site du Fonds Monétaire International.